Les lettres de soutien : les "J'aime" du passé


Lors d’élections bien souvent des comités de soutien se créent pour soutenir tel ou tel candidat, des lettres de soutien sont même à cet égard signées pour montrer au candidat que les signataires adhèrent aux propositions.

A titre personnel et pour en avoir discuté avec mon équipe nous n’avons pas souhaité faire appel à ce type de méthode parce que nous n’en voyons tout simplement pas l’utilité. A part tenter de se rassurer sur les possibles intentions de vote, nous préférons en ce qui nous concerne nous concentrer à présenter notre projet plutôt que de courir après des signatures sans aucunes valeurs légales. Mais libre à chacun d’y trouver son intérêt.

J’ai malgré tout été surprise à plusieurs reprises que des Canavérois mais aussi des membres d’associations viennent me dire qu’ils avaient déjà signé de tels documents et qu’ils ne pouvaient donc pas voter pour mon programme bien qu’ils y adhéraient.


Comme je l’ai signalé dans un communiqué que j’ai distribué aux Canavérois, le fait de signer une lettre ou un quelconque document de soutien n’a aucune valeur légale et ne vous engage en rien. Que vous ayez été sollicité(e) lors de réunions publiques, de réunions de la Mairie, dans le cadre de vos associations ou dans d’autres occasions, la pratique douteuse vous informant que vous êtes maintenant tenu(e) de voter pour un candidat est fausse et illégale ( art.L 107 code électoral «ceux qui auront influencé ou tenté d’influencer par voie de fait ou menaces un électeur, seront punis d’un à deux ans d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende ).


Dans l’isoloir votez uniquement pour le candidat qui vous plaît !
#MCD2020
Notre projet pour Chennevières vous plaît ?
Réseaux sociaux
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2019 by Marie Christine Dirringer - CGU