Les enjeux d'aménagement urbain à Chennevières

Il existe sur Chennevières deux quartiers concernés par des aménagements urbains d'envergure dans les années à venir. Le Bois l'Abbé avec le projet ANRU2, et le Belvédère avec les emprises de l'ex-VDO (des terrains réservés par l’État qui souhaitait y construire une route, projet aujourd’hui abandonné).


Quelles sont nos positions sur ces 2 grands projets ?


Le Bois L’Abbé / ANRU2


Sur le principe le projet ANRU2 est intéressant puisqu'il apporte des financements pour la rénovation d’un quartier qui en a besoin. Par contre ce projet ne peut se faire sans véritable concertation avec la population.


Nous nous opposerons à :


  • La mise en place d'une voie de circulation qui dénaturerait le quartier (passage au milieu de la colline et traversant les villas Corse, sauf s’il s’agit d’une voie de circulation douce : piétons, vélos),

  • La déconstruction d’immeubles et la densification du quartier par la revente du patrimoine foncier de la ville,

  • Le transfert de l’école des Hauts de Chennevières.


Nous défendrons :


  • La réhabilitation du centre du quartier autour du magasin, de l’église et du centre social, notamment l’amélioration du parking,

  • La rénovation des immeubles et l’amélioration des services à la population du quartier,

  • L’obtention d’un nombre plus important d’appartements au profit de la commune.

  • La municipalité fera pression sur les bailleurs sociaux dans le cadre de l’exonération de 30 % de la taxe foncière en renégociant la convention, annexée au contrat de ville, en concertation avec les associations de locataires afin d'obtenir de réelles améliorations au profit des habitants.


Le Belvédère / emprises ex-VDO


Une bande de 26 m de large y est d'ores et déjà réservée pour le passage du transport en commun en site propre (TCSP) vers Ormesson -Sucy en Brie. Prévu pour arriver au Fort en 2024, l’extension du tracé du TCSP vers le sud est repoussée de plusieurs années, les études n’ayant pas encore été lancées. Cette zone devrait accueillir dans le futur, sous la pression des pouvoirs publics, des constructions mais présenter un projet à ce stade serait irréaliste.


Toutefois nous pouvons proposer les principes qui guideront la définition de ce projet :


  • Dans la zone la plus étroite entre la zone industrielle et le Belvédère, installer un équipement public qui servirait d’écran supplémentaire entre les habitations et les nuisances de la zone industrielle,

  • Organiser les constructions autour du concept d’éco-quartier, dans une logique de développement durable,

  • Insérer ces constructions dans ou autour d’un parc arboré.

#MCD2020
Notre projet pour Chennevières vous plaît ?
Réseaux sociaux
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2019 by Marie Christine Dirringer - CGU