Déconfinement et campagne à Chennevières

Devant les inexactitudes présentées par le maire, il est temps de dire que les choses pourraient se passer différemment pour les Canavérois. L’unité locale qui brille un peu partout en France ne semble pas au rendez-vous à Chennevières.



Vendredi 8 mai, une réunion d’information concernant les mesures prises par la ville pour le déconfinement des écoles a pris une tournure de campagne électorale pour Jean-Pierre Barnaud lors d’un FACEBOOK Live de plus d’une heure et demi.


Questions éludées, aveu d’inaction, transfert de responsabilité, la priorité a été laissée aux questions et félicitations de ses colistiers connus et de ses soutiens reconnus qui n'ont pas manqué de couper court à toutes tentatives des autres internautes d'obtenir des réponses face à leurs inquiétudes.


Oui, des dates ont été annoncées mais toujours avec la même réserve : si le gouvernement, si le préfet, si si, si… mais peut-être Jean-Pierre Barnaud oublie-t-il qu'en tant que Maire sortant il a aussi la responsabilité d'organiser le déconfinement dans notre ville, le Conseil Municipal ayant été prorogé dans l’attente des prochaines élections.


Et si le Préfet imposait à Chennevières de rouvrir les écoles le 11 ou le 18 - il en a le droit - qu’est-il prévu pour Chennevières ? Dans les autres villes ils sont prêts depuis bien longtemps, les différents scénarios ont été envisagés, leurs explications diffusées depuis plusieurs jours permettant aux parents de prendre leurs dispositions. Qu’en est-il à Chennevières où jeudi encore les directeurs d’école se démenaient sans information pour préparer une rentrée le 11 mai ?


Dans sa lettre du 18 avril aux familles, le Maire écrit : “nous nous emploierons à assurer au mieux ce retour dans le cadre des moyens qui sont ceux de la ville”. Le 21 avril, les Représentants de Parents d’Elèves l’interrogeaient sur les mesures préparatoires qu’il compte mettre en œuvre afin d’anticiper l’accueil des enfants au moment du déconfinement. Depuis, aucun contact, pas de retour, les familles ne recevront que des explications partielles et confuses, via la séance vidéo du Maire en direct suivie de l’envoi d’un courriel le 8 mai 2020 à midi.


Restent toujours sans réponse certaines interrogations dont :


  • Qu'est-il prévu pour les enfants des parents contraints d’aller travailler dès lundi 11 mai ?

  • Qu’en est-il de l’accueil en centre de loisirs les mercredis ?

  • Qui rédige l’attestation pour les employeurs pour le mercredi ?


Presque toutes les villes d’Ile de France, même celles ayant signées la tribune contre un déconfinement le 11 mai, se sont organisées pour la reprise. Chennevières-sur-Marne ne peut plus se permettre d’attendre sans rien anticiper. Il est plus qu’urgent d'agir !


#MCD2020
Notre projet pour Chennevières vous plaît ?
Réseaux sociaux
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2019 by Marie Christine Dirringer - CGU