Augmentation d'impôts en vue avec Jean-Pierre Barnaud

Lors de ses Facebook Live, Jean-Pierre Barnaud n'ayant toujours rien à proposer pour les Canavérois, se concentre à reprendre nos idées de programme et à dénigrer ouvertement Carine Borduy et moi-même. Il trouve également bon de mettre en avant que sans augmentations d'impôts, il sera impossible de gérer la ville. Cela en dit long sur ses intentions.


Comme à son habitude, quand on lui demande si des augmentations d'impôts seront à prévoir si il est élu, il préfère botter en touche. Il ne faudrait pas remettre sur le devant de la scène ses engagements non-tenus de 2014 (3 augmentations d'impôts en 6 ans, je vous rappelle). Mal à l'aise, du bout des lèvres, il tente malgré tout d'expliquer qu'à l'époque il n'avait pas vraiment promis de ne pas augmenter les impôts (ceux qui y ont cru apprécieront) mais plutôt de "maitriser la pression fiscale". Il n'a peur de rien.

Sans répondre à la question initiale, il rappelle simplement comme il le fait systématiquement et méthodiquement depuis des mois dans ses interventions, dans ses tracts et même dans le Mag de Chennevières, que :


  • "Chennevières est l'une des villes où le taux d'imposition est parmi les plus faibles du département.", ni plus, ni moins... Si cela ne nous prépare pas à une hausse d'impôts dans les mois à venir...

  • La crise économique arrive et est inévitable. Jean-Pierre Barnaud reconnait que cela va être difficile pour les ménages et les salariés et fait remarquer que cela va l'être aussi pour les collectivités... Plutôt que de rassurer les Canavérois, sa réponse plus qu'évasive ne laisse aucun doute sur ses intentions... Le choix entre le pouvoir d'achat des Canavérois et les finances de la ville a l'air d'être fait.



En ce qui me concerne, les choses sont claires et non pas besoin de longues explications maladroites et incomplètes. Depuis le début de la campagne, mon discours n'a pas changé :


"Je m'engage avec mon équipe à ne pas augmenter les taux d'imposition durant toute la mandature. Cette engagement sera tenu, quitte à répartir les dépenses de la ville dans le temps, qui plus est en cette période annoncée de crise économique !"

Marie Christine Dirringer


Si vous souhaitez ne pas voir les taux d'imposition augmenter lors de la prochaine mandature, une seule solution, le dimanche 28 juin, votez Marie Christine Dirringer.

#MCD2020
Notre projet pour Chennevières vous plaît ?
Réseaux sociaux
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

© 2019 by Marie Christine Dirringer - CGU